NEALIA conclu un partenariat avec la start-up INNOVA FEED

NEALIA a conclu un partenariat avec INNOVA FEED

 

Innova Feed est une entreprise en plein développement qui élève des insectes pour l’aquaculture. 

Elle a choisi la mouche Hermetia Illucens, non pathogène et non-invasive, pour en extraire des protéines concentrées. Ces protéines seront destinées notamment à nourrir des truites pour l’aquaculture.

 

Un projet durable

Le projet d’Innova Feed revêt une tendance écologique en s’appuyant sur l’économie circulaire. Ainsi, pour nourrir les larves de mouches, la start-up fera appel à des entreprises agro-alimentaires (dont NEALIA) qui la fourniront en substrats (résidus de betteraves ou d’amidon notamment) qui n’étaient jusque-là pas valorisés. Le Grand Est est en effet l’un des plus gros producteurs de ce type de substrats.

Ensuite, les excréments des larves seront également récupérés et transformés en engrais organiques qui seront utilisés par… les agriculteurs qui fournissent les industries agro-alimentaires cités ci-dessus en betteraves, amidon et autres céréales. De quoi boucler la boucle de la filière.

 

Éviter la surpêche

Enfin, si la filière se développe, les protéines concentrées produites par Innova feed pourraient remplacer la farine de poissons sauvages à destination de l’aquaculture, et donc prévenir la surpêche en mer.

 

L’équipe d’Innova Feed, accompagnée du vice-président de la CAC Michel Liénard et de Jacques Richard, le maire de Gouzeaucourt, ont été dernièrement reçue à l’Elysée par François Hollande.

Pour en savoir plus sur Innova Feed, cliquez ici